Lumière sur…les Visionaries !

Ecrit par Lamaphil57, le 21-10-2007 01:00

Image Cette gamme produite par Hasbro a eu, à l’instar des G.I. Joe, un succès commercial modeste, limitant ainsi le nombre de jouets produits. Malgré cela, ces figurines ont su, le temps d’une série, conquérir le cœur des enfants. Pour ces privilégiés des années 80, nul doute que les hologrammes placés sur figurines et véhicules sont restés gravés à jamais !

 

 

Un peu de magie dans notre télévision

ImageComme à son habitude, la démarche de Hasbro pour promouvoir une gamme de jouet était de lui associer un dessin animé. C’est ainsi que l’on se retrouve sur la planète Prysmos, civilisée par des humains ayant développés une technologie très avancée. Le calme et la prospérité se voient vite mise à l’épreuve par un cataclysme endommageant toutes les sources énergétiques de la planète. La technologie et la science n’est plus, les lois changent, la hiérarchie de la société se transforme avec le temps en un  système féodal. C’est le retour du temps mythique des chevaliers mais aussi de la magie.
 
 
ImageCette situation permet à un vieil homme prénommé Merklynn d’avoir un avantage certain puisque magicien. Ni bon, ni mauvais, il vielle au bon équilibre entre les forces du bien et du mal. Celles-ci voient le jour dans l'épisode pilote de la série où le vieux magicien  organise un tournoi pour décerner des pouvoirs magiques aux vainqueurs. En résulte la victoire de 14 valeureux guerriers, séparés naturellement en deux clans : d’un côté le bien, avec les Chevaliers Fantômes, et de l'autre, le mal avec les Lords des Ténèbres. C'est évidemment une bataille sans mercis que ces deux opposants vont se lancer tout en long des 13 épisodes existants composants la seule et unique saison du dessin animé. Ainsi, c'est en Mars de l'année 1988 que, plongés devant leur émission préférée (Club Dorothée bien sûr), les enfants ont découvert pour la première fois à la télévision ces Chevaliers de la Lueur Magique. A ce moment, les figurines sont déjà disponibles en magasin depuis le début d'année.
 

Un concept prometteur

ImageLe challenge pour Hasbro était de commercialiser des figurines articulées de type G.I. Joe tout en apportant un style et un univers propre permettant de les différencier et donc d'y apporter un intérêt pour les enfants. Le choix s'est porté tout d'abord sur une taille légèrement plus grande c'est-à-dire de 4" (Ndlr: contre 3 3/4" pour G.I. Joe et assimilés), mais surtout sur l'ajout d'autocollants holographiques, et cela sur le boîtage comme le jouet.

Une idée que l'on peut qualifier de révolutionnaire puisque jamais réalisée jusque là, et grâce à la collaboration entre Abrams/Gentile Entertainment Inc. et Polaroid Company, le défi est relevé ! Ajouter à ceci, des références visuelles simples, les méchants sont tous moustachus ou barbus, à l'instar des gentils dont seul un personnage porte la moustache, le chef bien sûr. Enfin, les chevaliers présentent des couleurs flashies, avec des tendances bleues ou rouges, nous sommes donc loin des uniformes kaki des figurines militaires tant connues. 

 

Revue des troupes articulées

Introduction

Image

La gamme se compose de 12 figurines (Ndlr: dont 8 sous blisters) et 4 véhicules répartis équitablement entre les deux camps. Il y a 2 notions universelles qui se dégagent pour chacune des figurines. Tout d'abord la personnalité mystique : celle-ci définit l'animal que représente le personnage. On retrouve cette relation figurine-animal sur l'hologramme placé sur le plastron de chaque personnage, mais aussi sous forme d'artwork à l'avant des blisters. Ainsi, dans la série animée, les protagonistes peuvent à leur guise passer de la forme humaine à animale, et vise et versa.

Image 

Ensuite intervient le totem magique : sous forme de sceptre, il représente le pouvoir magique qui peut être utilisé par le chevalier. C'est donc l'hologramme placé en haut du totem qui le matérialise, mais on retrouve également un artwork sur la fiche d'identité du personnage visible derrière la carte du blister ou du boîtage. Cela se traduit dans le dessin animé par une phrase d'incantation unique que doit restituer le chevalier afin d'activer son pouvoir. On peut également retrouver cette phrase sur la fiche d'identité du personnage. 

 

ImageEn ce qui concerne la composition d'un blister, celui-ci intègre la figurine, son casque, son arme et son totem. La différence entre blister et véhicule en boîte réside dans le fait que la figurine fournie en boîte n'a pas de totem. En effet, les capacités magiques sont directement incluses dans le véhicule, tel un totem géant. Ceci se caractérise par des hologrammes apposés sur la carrosserie des engins, ils sont d'ailleurs en terme de taille bien plus imposante que les autocollants d'un totem. Dans le D.A., cette notion est renforcée dans la mesure où une relation magique entre pilote et engin existe, et ainsi seul le conducteur "officiel" du véhicule est apte à démarrer et rouler.

 

Les Chevaliers Fantômes

ImageOn compte 4 figurines conditionnées sous blisters et 2 figurines incluses avec leurs véhicules respectifs. Les totems, les armes ainsi que le contour des plastrons sont de couleur grise. Leur blason représente une licorne qui se retrouve sur le packaging mais également sur la double impression de l'hologramme du totem (Ndlr: image de la licorne et du pouvoir magique).

 

 

Visuels du packaging et fiche d'identité (liens cliquables) :

LeoricImage
Image
Arzon Image
Witterquick Image
Feryl et le Chariot de CaptureImage
Ectar et le Lancer Cycle
Image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Lords des Ténèbres

ImageOn compte 4 figurines conditionnées sous blisters et 2 figurines incluses avec leurs véhicules respectifs. Les totems, les armes ainsi que le contour des plastrons sont de couleur dorée. Leur blason représente un dragon et c'est Darkstorm qui s'impose en tant que chef du clan. Un côté sombre se dégage du pouvoir de chacun, passant de la destruction à la peur.

 

 

Visuels du packaging et fiche d'identité (liens cliquables) :

Cindarr Image
Cravex Image
Darkstorm Image
Lexor Image
Image
Reekon et la Dague Offensive Image

 

Une seconde série mise aux oubliettes

Introduction 

La gamme Visionaries connaît une sortie assez timide et cela est encore plus prononcé pour la France, notamment à cause d'un mauvais timing entre la sortie des jouets en magasins et la diffusion de la série télévisée. Ainsi, à l'instar des américains, les enfants de France ne connaissent pas particulièrement ses figurines disponibles sur les étalages à Noël 1987, puisque le D.A. ne sera diffusé que 3 mois plus tard. (Ndlr: aux USA, le D.A. a  commencé en Septembre 87).

La vente de la gamme Visionaries apportera environ 45 millions de dollar à Hasbro, un chiffre qui peut sembler important mais qui reste finalement modeste par rapport aux gammes de jouets à succès de l'époque. De plus, les coûts de production des figurines sont importants, en particulier à cause des hologrammes qui sont pourtant à l'origine du modeste succès de la gamme. Ajouter à cela une baisse du marché financier, avec entre autre le fameux "Black Monday" d'octobre 87, vous obtenez les raisons qui ont motivées Hasbro à ne pas continuer l'aventure Visionaries malgré que tout était prêt pour l'année suivante...

 

La wave 2 non sortie

Cette seconde série planifiée pour 1988 devait être plus importante en terme de références. Ainsi, ça n'est pas moins de 18 figurines et 6 véhicules (Ndlr: toujours répartis équitablement entre les deux clans) mais aussi un playset qui auraient du voir le jour ! Nouveauté pour les figurines, le sceptre du totem magique devait prendre la forme d'un bouclier. A noter également que seuls 2 véhicules sur les 6 proposés devaient inclure une figurine. L'ensemble des images présentées ici sont tirés de catalogues US et l'on retrouve aussi sur des sites d'enchères des moules et autres artworks de véhicules et figurines, témoins du niveau avancé de cette seconde série.

 

Image

Image Image

 

ImageUne seconde série largement fournie mais le plus impressionnant réside dans la présence d'un playset reprenant la tour où le magicien Merklynn siège. Nommé l'holodrome Iron Mountain, le playset devait présenter des caractéristiques très attractives dont : un micro  intégré afin de simuler la voix toute puissante du vieux magicien,  une image holographique de Merklynn s'illuminait en haut de la tour et non pas via un simple autocollant mais à l'aide de minis projecteurs alimentés par courant éléctrique ! Le projet de ce playset avait déjà été à l'étude pour la série 1, c'est pourquoi l'on retrouvait déjà l'artwork de l'Iron Mountain au dos des blisters de figurines de 87. Encore une fois, vue la teneur du jouet, les coûts de production auraient sûrement été à la hauteur des possibilités offertes par le playset, un projet non commercialisable en vue des gains apportés par la gamme en 87,  pour le plus grand malheur des collectionneurs... 

 

Image Image 

 

Et pour conclure

J'avais redécouvert cette gamme et lancé la collection de celle-ci il y a quelques temps grâce à une review sur le site aujourd'hui fermé de mes confrères de TnK. J'espère que ce dossier vous donnera les mêmes motivations, c'est tout le mal que je vous souhaite ;)

L'intérêt d'une collection en loose est très limité sachant que tout le charme de la gamme émane des blisters et des boîtages. Celle-ci ne comportant pas trop de références, vous ne devriez pas vous ruiner pour tout obtenir. Voici néanmoins quelques estimations qui pourront vous guidez dans vos recherches (Ndlr: prix indiqué pour du MISB FR) :

- Figurines sous blister : 10€ à 20€ l'unité voir 20 à 35€ pour Cindarr

- Chariot de Capture : 50 à 90€

- Lancer cycle : 20€ à 30€

- Serre des airs : 20€ à 30€

- Dague Offensive : 60€ à 120€  

 

Enfin, quelques images de ce dossier sont sans filigrane Jouets80, elles appartiennent au site Visionaries Online, merci à Rod.


Imprimer Related articles

Commentaires utilisateurs (1)
Post le Trumanshower, le 22-10-2007 12:31,
excellent ce dossier !!! 
 
c'est toujours dur à admettre que cette gamme n'est vraiment intéressante qu'en blister, la carte étant + jolie que le jouet. J'aime beaucoup cette gamme, meme si je n'ai pour le moment que du loose, elle me rapelle toujours un penchant humain des dragonautes avec leur hologramme ! 
les couleurs des blisters sont sublimes, et il semble qu'on retrouve cette ambiance dans le D-A d'après les photos que tu as posté (je n'ai pas de souvenir du D-A pour ma part...) 
Merci pour ce dossier riche !!
 
» Rpondre ce commentaire

Ajouter votre commentaire



mXcomment 1.0.4 ©  2007